CULTURE ET PATRIMOINE DES COMITES D'INTÉRÊT DE QUARTIERS.

 

Sachant qu’on ne protège bien que ce qu’on connaît bien, la vie de nos quartiers nécessite une reconnaissance culturelle et patrimoniale pour ce qu’ils sont exactement. Si d’instinct, un habitant saura délimiter le quartier qui est le sien, les résidents, les commerçants, les entrepreneurs, les services municipaux manquent de repères sur l’identité de chaque quartier. Chaque quartier de Marseille à son histoire, ses usages, ses modes de fonctionnement, ses points forts et …ses défauts. Ne dit-on pas que Marseille est la ville aux 111 quartiers ? Ce constat historique, lié aux anciennes communautés qui ont été « avalées » peu à peu par l’urbanisation de la métropole marseillaise témoignent d’un passé très riche et surtout d’atouts pour l’avenir pour peu qu’on prenne la peine de regarder autour de soi. Beaucoup de conflits, de frustrations et d’erreurs proviennent d’une mauvaise appréciation sur ce que les quartiers ont à offrir aux habitants et aux passants. Une devanture inutilement exubérante, un carrefour mal aménagé, des végétaux disparus, des trottoirs inappropriés,… toutes ses atteintes quotidiennes à la qualité de vie dans les quartiers trouvent leur source dans la méconnaissance de la vie du quartier lui-même depuis son histoire jusqu’à ses usages du XXIème siècle. Après 2013 capitale de la culture médiatique, il est temps de transformer l’essai à l’échelle locale en retrouvant et promouvant une « culture des quartiers ». La vocation de la délégation culture et patrimoine sera d’abord d’amener chaque CIQ à dresser un inventaire au travers d’expositions photos, de recherches documentaires, de témoignages… permettant de dresser un portrait de chaque quartier. Naturellement chaque CIQ serait le propre maître d’œuvre de ces portraits urbains. Dans un second temps, toutes ces découvertes (et elles promettent d’être abondantes) permettront la création « d’albums des quartiers ». Ces albums, enrichis au fur et à mesure du temps fourniront des repères aux CIQ qui pourront s’appuyer sur ces données historiques, paysagères, d’usages et de pratiques pour fonder un projet propre et offrir aux habitants et aux services municipaux les repères qui font souvent défaut. La Délégation Culture et Patrimoine jouera un rôle fédérateur des quartiers autour de manifestations culturelles dont l’objet sera la reconquête de leur quartier par les habitants. Cette fédération permettra également aux Services Municipaux de mieux respecter les quartiers pour ce qu’ils sont et non de tout ramener puérilement à des problèmes techniques de flux circulatoires ou de mobilier urbain.

Anne-Claude CARTA Administrateur de la Confédération des CIQ de Marseille Déléguée à la Commission Culture et Patrimoine

liens vers les albums:

 

retour à la commission culture