COMMISSION CULTURE ET PATRIMOINE

Confédération Générale des Comités d’Intérêt de Quartier de Marseille et des Communes voisines

 

  

 

Réunion Commission

Culture et Patrimoine

 

Lundi 06 juin 2016

 

 

Présents : Mme Carta Anne-Claude, Mme Ciampoltrini Claude, M. Cresp Raymond, M. Delaage Michele, Mme Faral Florence, M. Levy Gérard, Mme Martzel Françoise, Mme Mordant Huguette, Mme Nicolas Marie-Claire, Mme Pasternak Régine

Excusée : Mme Tabet

 

Ouverture de la réunion à 18 h 30.

 

Ordre du jour :

  • Visite au Musée d’Histoire
  • AVAP
  • Histoire du quartier Chave-Camas
  • Le livre des 90 ans de la Confédération des CIQ
  • Les Amis du MUCEM

 

La responsable de la Commission Culture et Patrimoine ouvre la Commission en annonçant que Marseille a été déclarée Ville Fleurie, mais en regrettant que les fleurs ne soient pas plus visibles. Elle évoque la Charte de Végétalisation et la difficulté à assurer le dossier. Elle estime qu’il serait déjà bien de faire en sorte que l’espace public soit propre et raisonnablement entretenu.

 

La présidente du CIQ Haut Breteuil Paradis Ed. Rostand Rome informe la Commission que le dimanche 12 juin une brocante se tiendra rue Edmond Rostand. La Présidente du CIQ Centre-Bourse-Square Belsunce annonce que la semaine suivante, le 18 juin, les commerçants du centre-ville, de la place Castellane au cours Belsunce, mettront en place des animations : Foire à l’ail, bals, poteries, restaurants-trottoirs…

 

Visite au Musée d’Histoire

Une vingtaine de personnes étaient présentes. M. Laurent Védrine, Directeur du Musée d’Histoire a fait une visite dynamique en mettant l’accent sur la modernité, l’interactivité pour les plus jeunes et sur les pièces exceptionnelles du musée : les ligures de Saint-Marcel, les fours de potiers médiévaux, les chapiteaux romans de l’église Saint-Martin… le fameux tableau du Moyen-Age intitulé « Le Prêche de Marie-Madeleine » d’où découle la tradition des navettes. M. Védrine s’est montré très ouvert et a associé les CIQ à sa démarche de passeur de mémoire. Il a compris qui sont les CIQ et quel est la mission qu’ils se sont fixé. Il a à cœur de collecter ce qui est important pour la mémoire collective, ce qui représente l’identité des quartiers de Marseille, que ce soit très anciens (totem ligures) ou très moderne (maquette de bidonvilles de l’Estaque). Il y a encore beaucoup de découvertes en perspectives. Nous ne savons toujours pas qui sont les saints vénérés dans les sarcophages de Malaval par exemple.

La voie gréco romaine commence au Musée, continue à travers le jardin des vestiges jusqu’au Mucem par la Grand-Rue. Sur cet axe historique, de nombreux vestiges sont présents. Il appartient à tous de promouvoir ces connaissances, pour pouvoir continuer à expliquer notre histoire à nos enfants.  

Par exemple, le plan en relief 19eme extrêmement précis du « quartier de la Blanquerie » est une mine d’or qui veut connaître l’aspect du quartier République avant la rue de la République.

La responsable de la Commission souligne que 20 participants forme un groupe idéal.

Une nouvelle date sera proposée à la rentrée pour préparer une visite cette fois ciblée sur une période donnée. Il faudra en commission choisir la période, l’étudier et préparer des questions précises en rapport avec certains points précis rencontrés dans nos quartiers (destruction programmées, patrimoine à valoriser, etc.).

Mme Carta souligne l’importance pour la recherche, du centre de documentation du Musée et fait un aparté à propose de la qualité des locaux des Archives Municipales dont les salles permettent d’excellentes conditions d’étude. Le service y est gratuit et rapide. Les photocopies A4 sont à 10 cts. On peut y trouver toutes les informations relatives aux permis de construire, en faisant une recherche par date : les documents graphiques, modificatifs, arrêtés, achèvement des travaux, certificats de conformité, sur une période de 20 ou 30 ans. Il y a également la possibilité de photographier les documents, l’éclairage est très bon. Mme Carta encourage les membres de la Commission à user de ces outils et des compétences des professionnels de l’archivage.

 

  1. Védrine a également autorisé la Confédération à mettre en ligne le Journal de visite du Musée d’Histoire de Marseille sur le site de la Confédération en format PDF.
  2. Cresp regrette de ne pas avoir reçu d’invitation pour cette visite.

Mme Carta l’informe que le compte-rendu n’a pas été diffusé suffisamment tôt.

Mme Ciampoltrini trouve que ces lenteurs administratives dues aux contrôles ne véhiculent pas un climat de confiance et se dit gênée par cette « mise sous tutelle » du Bureau la Confédération.

La responsable de la Commission propose d’organiser des visites sans passer par une annonce via le compte-rendu, afin que les choses soient plus souples. Elle propose de soumettre cette idée au Président de la Confédération en septembre ainsi qu’aux membres du Bureau pour contrebalancer la lenteur de diffusion des CR de la commission.

 

AVAP

Nous entrons dans la seconde phase de concertation de l’AVAP. Mme Carta demande à M. Yzombard la mise en ligne du document.

La responsable de la Commission souligne qu’on parle beaucoup d’inondation. Une enquête a été effectuée par des hydrologues experts : selon eux dans tous les Plans Locaux d’Urbanisme il apparaît un lien entre lits de rivière modifiés et pressions foncières. De nombreuses municipalités trichent sciemment en demandant que les instruments de mesure soient faussés. Une zone n’est pas indiquée comme inondable et devient alors constructible. A Paris, les instruments de mesures ont été détraqués de 70 cm. A Marseille, il n’y a plus d’instruments de mesures dans le lit de l’Huveaune.

 

Histoire du quartier Chave-Camas

Mme Mordant a remis un document passionnant relatant l’histoire du quartier Chave-Camas à la responsable de la Commission. Il a fallu 50 ans pour que ce quartier soit reconnu. Mme Carta propose d’évoquer lors de chaque commission un quartier différent en le situant sur un plan. Elle demande à ce que le document soit mis en ligne par M. Yzombard sur le site.

Mme Delaage du Comité du Vieux Marseille va vérifier s’il existe déjà un cahier sur le Camas.

Mme Carta indique que la lecture d’un tel document va amener le lecteur à comprendre pourquoi préserver ce quartier particulièrement, l’intention qu’il y a derrière sa conception et son évaluation.

 

Il faudrait pouvoir citer des paragraphes entiers en précisant bien entendu qui est l’auteur. Cela permettrait de faire une compilation assortie de témoignages.

Mme Delaage précise que les projets sont bouclés pour cette année.

 

Le livre des 90 ans de la Confédération des CIQ

La responsable de la Commission souhaite la mise en ligne du fichier PDF du livre « Les 90 ans de la Confédération des CIQ ». Ce fichier appartient à la Confédération, qui peut le mettre en libre accès si elle le souhaite. Il ne faut pas que le contenu de ce livre soit perdu. Mme Carta insiste pour que ce point figure au compte-rendu. Ce livre évoque à un moment précis l’état des lieux dans les différents quartiers de Marseille, la Commission Culture et Patrimoine devrait pouvoir en disposer.

Mme Delaage représentant le Comité du Vieux Marseille demande à recevoir un livre.

  1. Cresp demande s’il n’y a pas une règlementation relative à l’imprimeur qui en empêche la mise en ligne.

Mme Carta répond que la Confédération l’a acheté, le livre est payé, et il ne doit pas dormir dans des cartons.

  1. Cresp souligne que si le livre est sur internet les gens ne l’achèteront pas, donc autant le distribuer.

Mme Carta souhaiterait qu’il y ait un carton de livres à la vente, lors de chaque manifestation, comme pour l’Assemblée Générale de la Confédération par exemple.

  1. Cresp dit qu’il y a la possibilité de consulter le livre dans les différents CIQ.

Mme Carta demande un exemplaire en consultation pour pouvoir travailler. Elle indique que dans le cadre de la Charte qui lie la Confédération au Comité du Vieux Marseille, il sera officiellement adressé un exemplaire dédicacé par le Président de la Confédération au Président du Comité du Vieux Marseille et un autre exemplaire à M. Laurent Védrine.

 

Les Amis du MUCEM

Les Amis du MUCEM se proposent de venir présenter leur association à la Commission, avec l’objectif d’établir une charte de partenariat. Ils réfléchissent cet été aux échanges possibles. Leur but est d’avoir davantage d’adhérents, de faire rentrer du monde dans les expositions, que le MUCEM ne soit pas uniquement un lieu de promenade.

De son côté la Commission pourrait bénéficier des invitations aux avant-premières, de recevoir la Newsletter, de participer aux Ateliers… Les CIQ pourraient intégrer les groupes des Amis du MUCEM.

Les membres de la Commission soulignent :

  • L’importance de faire des expositions intéressantes et l’insertion d’objets qui rappellent l’art populaire car le MUCEM a été conçu pour ça.
  • Le côté « écran d’ordinateur » qui rebute et fait perdre le contact du visiteur avec les œuvres.

Se référant à l’exposition Picasso, la responsable de la Commission dit l’importance de monter des projets emblématiques autour d’artistes internationalement connus par un très large public.

Le conservateur du musée d’histoire a pour projet de produire de la documentation pour expliquer l’Art aux enfants. Mme Carta confirme qu’expliquer l’histoire d’un quartier à travers des contes lui paraît une très bonne idée.

 

 

Fin de la réunion à 20h.

 

Mme Anne-Claude Carta

Responsable de la Commission Culture et Patrimoine

 

 

 

Réunion Commission

Culture et Patrimoine

 

Lundi 04 avril 2016

 

 

Présents : Mme Carta Anne-Claude, Mme Ciampoltrini Claude, M. Ciampoltrini Jean-Pierre, Mme Couture Marie-Claude, M. Cresp Raymond, M. Garcia Thierry, M. Levy Gérard, Mme Mordant Huguette, Mme Nicolas Marie-Claire, Mme Pasternak Régine, Mme Pieri Michèle, Mme Tabet Claude

Excusées : Mme Berrest Lucie, Mme Bonfils Nicole

 

Ouverture de la réunion à 18 h 30.

 

Ordre du jour :

  • Point sur les Journées Européennes des Métiers d’Art
  • Lettre de soutien
  • Visite au Musée d’Histoire de Marseille
  • Charte entre la Confédération Générale des CIQ et le Comité du Vieux Marseille

 

Point sur les Journées Européennes des Métiers d’Art

La responsable de la Commission Culture et Patrimoine évoque la Commission Diocésaine d’Art Sacré et sa rencontre avec son Président le Frère Pierre, Dominicain de la Sainte-Baume, à l’occasion des Journées européennes des métiers d’art.

Elle informe les membres de la Commission Culture et Patrimoine, que l’intervention de la C.D.A.S est nécessaire dès la genèse d’un projet cultuel, de restauration ou de transformation d’un édifice religieux catholique. La C.D.A.S a un rôle de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine artistique sacré, de conservation des œuvres d’art « laissées à la disposition du culte catholique » et de celles qui appartiennent en propre au diocèse. Mme Carta souligne l’importance de savoir que cet organisme peut être saisi en cas de nécessité dans le cadre d’une veille patrimoniale dans nos quartiers.

Mme Carta propose d’établir un courrier-type à l’attention des organismes : Procureur de la République, Architecte des Bâtiments de France, Direction Régionale des Affaires Culturelles…

Toutes les églises appartiennent aux communes, hormis les églises ou chapelles des communautés religieuses, comme la chapelle Saint-Joseph du Redon, ou Notre-Dame de la Garde qui est sous l’autorité de l’Eglise Catholique et de son évêque sur Marseille.

Mme Ciampoltrini évoque une église arménienne oubliée dans la liste des églises répertoriées, qui a été transformée en atelier d’artiste.

 

Lettre de soutien pour Mme TABET, Présidente de la Fédération de CIQ du 3e

La responsable de la Commission Culture et Patrimoine propose de continuer à chercher des arguments pour établir un courrier permettant de soutenir l’action de Mme Tabet, contre le projet de façade sur la voie publique d’une nouvelle mosquée dans son quartier, lettre qui serait contresignée par M. Chapus en qualité de Président de la Confédération afin de lui apporter plus de poids. Elle propose à Mme Tabet de se tourner vers Maître Benoît Candon, spécialiste du droit public pour déposer un recours contre la PC devant le TA, avec quelque chance d’aboutir.

Selon Mme CARTA, on va en entendre parler autant que de la fin du fini-parti illégal.

Mme Tabet souhaite tenir informée la Confédération du point de vue de la Commission Culture et Patrimoine, concernant la mosquée et sa façade d’art oriental sur 3 niveaux.

Mme TABET ajoute qu’elle a déjà consulté Maître Poitout qui lui a proposé d’agir auprès du Service de l’Urbanisme et de la C.A.D.A (Commission d’Accès aux Documents Administratifs).

 

Prochaine visite du Musée d’Histoire de Marseille

Trois dates sont proposées, une seule sera arrêtée ultérieurement selon la disponibilité de M. Védrine, Conservateur du Musée d’Histoire de Marseille : le mercredi 25 mai – le jeudi 26 mai – le vendredi 27 mai. Les groupes doivent être limités à 25 participants.

Les membres des CIQ intéressés par cette visite peuvent s’inscrire à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en précisant leur nom, leur qualité dans le CIQ et la date choisie.

 

Charte entre la Confédération des CIQ et le Comité du Vieux Marseille

Des exemplaires de la Charte sont distribués. M. Jean-Pierre Ciampoltrini représente le Comité du Vieux Marseille et en fait la lecture. D’après les Articles de la charte il est interprété que :

 

Article 1

  • Tous les premiers lundis de chaque mois, un membre du Comité du Vieux Marseille doit être présent à la Commission Culture et Patrimoine de la Confédération des CIQ
  • Mme Tabet doit être soutenue par les deux associations dans son affaire
  • Le compte-rendu de la Commission doit être envoyé officiellement au Comité du Vieux Marseille
  • Le Président de la Confédération des CIQ doit assister à l’Assemblée Générale du Comité du Vieux Marseille, comme cela a été fait. La Commission Culture et Patrimoine n’a pas d’information mais serait intéressée d’avoir connaissance du rapport d’activité et du rapport moral, ce qui a été fait sur l’année et les objectifs du Comité du Vieux Marseille. M. Aillaud, son Président, était en retour présent lors de l’AG de la Confédération.
  • La Commission Culture et Patrimoine demande qu’un de ses membres soit délégué à chaque Conseil d’Administration et que le compte-rendu du CA de CVM puisse être transmis à la Commission, afin d’avoir un apport d’arguments et des informations complémentaires.
  • La Commission demande la mise en ligne sur le site de la Confédération par M. Philippe Yzombard, d’un lien vers le Blog du Comité du Vieux Marseille : comitevieuxmarseille.eklablog.com

 

Il est souligné l’importance de lire la charte attentivement pour que le partenariat devienne concret et efficace et ne reste pas uniquement un document administratif. Mme Carta insiste sur le fait qu’il y a eu une signature et une présentation à la presse de cette charte, mais qu’elle n’a jamais été commentée par la Commission C&P directement concernée.

 

Article 2

  • Le Comité du Vieux Marseille organise des conférences tous les jeudis, auxquelles la Commission pourrait assister. Les conférences sont gratuites. La prochaine se fera à partir de la projection d’un DVD sur Pythéas
  • La Commission demande à être destinataire du journal mensuel du CVM et du programme des conférences pour le diffuser.

La responsable de la Commission Culture et Patrimoine indique avoir fait une demande officielle de conférence, sur la Journée Européenne des Métiers d’Art, au CVM. Le secrétariat a répondu que cela n’était pas possible. Mme Carta le déplore, car cela aurait permis de mettre en valeur le partenariat des CIQ avec le Comité du Vieux Marseille ainsi que la Commission Culture et Patrimoine en valeur.

En revanche, Mme Carta souligne la grande disponibilité du Comité du Vieux Marseille en matière de recherche d’archives. Ils sont ouverts les mardis et jeudis après-midi

Mme Carta propose en prêt un DVD « Connaissance du Monde » sur la Perse. Mme Ciampoltrini l’emprunte.

 

Article 3

  • Visites de quartiers :
  1. Rollandin dit avoir organisé une visite de quartier pour le Comité du Vieux Marseille. Pour cela, il a pris contact auprès de la secrétaire de CVM, Mme Mireille Duban. Les membres de CIQ doivent présenter leur quartier au Comité du Vieux Marseille, cette visite est à organiser par chaque CIQ.
  2. Rollandin indique que sa proposition de visite comportait un programme et un repas à Château-Gombert. Cette visite a pour objectif éventuel d’en faire un cahier.
  3. Garcia indique l’avoir fait également pour les 8e et 9e et M. Cresp pour Mazargues et les calanques. Il suffit que le Comité du Vieux Marseille en fasse la demande pour qu’une date soit fixée et la visite organisée. Cette démarche est très constructive et les CIQ qui le souhaite sont invités à faire de même.

 

Article 4 et 5

Sans commentaire particulier.

 

Fin de la réunion à 20h.

 

Mme Anne-Claude Carta

Responsable de la Commission Culture et Patrimoine

 

 

_______________________________________________________________________________ 

 

 

Réunion Commission

Culture et Patrimoine

 

Lundi 07 mars 2016

 

 

Présents : M. Besson Rémy, Mme Carta Anne-Claude, Mme Ciampoltrini Claude, M. Cresp Raymond, M. Levy Gérard, Mme Mineo Hélène, Mme Monnier Monique, Mme Mordant Huguette, Mme Nègre Renée, Mme Nicolas Marie-Claire, Mme Pieri Michèle, M. San Filippo Gérard, Mme Tabet Claude

Excusés : Mme Bonfils Nicole, M. Rollandin Pierre, Mme Trucy Jeannine

 

Ouverture de la réunion à 18 h 30.

 

 

Ordre du jour :

  • Culture
  • Connaissance du Monde – Invité : M. Gérard San Filippo
  • Patrimoine
  • Visite au musée d’Histoire de Marseille
  • Le livre « Des mémoires pour un avenir »
  • Journée européenne des métiers d’art
  • AVAP

 

Connaissance du Monde

Mme Carta présente M. San Filippo, responsable de la distribution de films « Connaissance du Monde » pour les Bouches-du-Rhône. Elle lui remet officiellement la charte signée entre Connaissance du Monde et la Confédération des CIQ, en précisant que :

  • La Commission Culture et Patrimoine s’engage à diffuser largement les programmes et à en parler de manière positive dans les CIQ.
  • Le label 2016 figurera sur les documents de connaissance du Monde (affiches, programmes, etc )
  • tarification réduite forfaitaire de 7€ sera réservée aux adhérents des CIQ.
  • Une conférence de presse sera organisée pour officialiser cette signature. Il reste à définir une date et un lieu significatif pour cette conférence de presse.
  • Connaissance du Monde et le Comité du Vieux Marseille pourraient être présente à l’AG de la Confédération puisque nous sommes partenaires.

 

  1. San Filippo présente Connaissance du Monde. Il s’agit d’une association qui a 65 ans et qui est basée sur la région parisienne. 200 conférenciers font chacun 300 conférences par an. Les films documentaires sont projetés en présence du réalisateur qui commente son film. Tout le reste est tenu par des bénévoles. Il faut environ deux ans pour faire un film. Après chaque projection a lieu une vente de DVD et un échange de 2h entre le réalisateur et les spectateurs, suivi d’un apéritif si le lieu le permet.

7 séances sont programmées sur Marseille chaque année, d’octobre à mars.

2 salles sont concernées par la programmation des films, deux séances se tiennent au Pathé Madeleine, le jeudi à 14h30 et 16h30 et une à l’Odéon le mardi.

Tarification :

    • Tarif plein : 9,50 € ou 9 €, selon le cinéma
    • Tarif réduit sénior : 50 cts
  • Tarif CIQ :   7 €  
  • Tarif associations : 5,80 € par carnet de 10 tickets

 

Mme Carta rappelle qu’un des objectifs but de ce partenariat est de promouvoir l’image de deux grandes dames du monde associatif ; la Confédération et de Connaissances du Monde.

Un apéritif pourrait avoir lieu après la projection sur le thème du film, au Pathé Madeleine. Une soirée conviviale pourrait être envisagée après la projection.

Mme Carta suggère de proposer à un hôtel d’accueillir le conférencier, en échange d’un court-métrage sur son établissement inclus dans le DVD. Un court-métrage de la Confédération serait également envisagé. M. San Filippo estime que l’hôtel pourrait être une bonne idée, 50 % des conférenciers se déplacent principalement en camping-car, or les camping-cars sont interdits par la ville de Marseille.

Mme Carta souhaiterait mettre en place un partenariat avec l’Odéon. M. San Filippo accepte d’évoquer cette possibilité avec Mme Marie-Hélène Feraud-Gregori, Conseillère Municipale Déléguée Opéra – Odéon – Art Contemporain et Conseillère d’arrondissement du 3e secteur.

Mme Carta estime que la conférence de presse devrait amener d’autres propositions. La date et l’heure de la conférence de presse seront calées en fonction des horaires de M. Chapus et du maire de secteur.

Le programme pour l’année prochaine sera : la Chine, les îles de Bretagne, l’Andalousie, le Mékong, l’Australie, les chemins de Compostelle et la Guyane. Le calendrier pour l’an prochain n’est pas encore sorti. Le thème du dernier documentaire de la saison est « La Louisiane ».

Des participants ont demandé à pouvoir recevoir les affiches par mail, un annuaire 2015 de la Confédération a été remis à M. San Filippo pour ce faire.

Mme Carta invite M. San Filippo à revenir lors d’une prochaine commission. M. San Filippo confirme qu’il reviendra dans le courant de l’année 2016-2017 pour faire le point sur les résultat de parteneriat.

 

Visite au musée d’Histoire de Marseille

La visite commentée programmée au musée d’Histoire de Marseille est toujours d’actualité mais nécessite une organisation plus efficace pour réunir un nombre d’inscrit suffisant. Un membre de la Commission suggère qu’une préinscription soit mise en place pour la programmation de la prochaine visite. Les dates seront données ultérieurement, en fonction du nombre de participants, quitte à faire des groupes. Chaque Président de CIQ peut passer l’information, la faire descendre et chaque membre de la Commission amène ses inscrits pour voir si cela fait un groupe cohérent, avant d’étendre l’information à d’autres CIQ. Il faut penser à préciser que la visite commentée est offerte par le Musée d’Histoire de Marseille.

Plusieurs membres de la Commission disent leur mécontentement de devoir passer par le Bureau de la Confédération pour valider les comptes rendus, estimant qu’ils ne sont pas « sous tutelle » et que « tout est beaucoup trop long ». Ils disent se sentir « bridés par le Bureau de Confédération ». L’un d’entre eux souhaiterait « être invité au Bureau de la Confédération une fois par mois pour faire le point sur les commissions » et demande si cela pourrait être une question pour l’AG.

Mme Carta répond que l’AG n’est pas le lieu pour ce genre de débat mais s’engageant à en parler en CA afin de rendre l’ensemble plus fluide.

 

Le Livre « Des mémoires pour un avenir »

Mme Carta informe que le devis d’honoraires de Mme Zohar a été présenté au Bureau et qu’il est actuellement à l’étude. Elle propose à la Commission de choisir les périodes à partir desquelles Mme Zohar pourra commencer à travailler.

 

Après avoir suggéré le XIXe siècle pour lancer le débat, elle demande aux membres présents de nommer d’autres périodes, rappelant que le projet est de construire un livre dans la veine de celui de Lorant Deutsch « Métronome ». « Il s’agit d’un livre qui va montrer qu’il a existé des » choses », qu’il y a encore des vestiges et que le devoir des CIQ est de les protéger et les faire restaurer et/ou entretenir ».

Mme Carta souligne que par exemple si ce travail avait été fait avant les années 70 on n’aurait pas détruit le funiculaire pour faire des HLM à sa place.

Le coût du livre est évoqué.

Mme Carta précise que l’on part sur « quelque chose de pérenne », d’un livre inattaquable, qui sera rédigé avec le concours du Comité du Vieux Marseille et du Musée d’histoire.

  1. Cresp indique que « si personne n’est à même de collecter les infos et de faire les planches ça ne va pas aller loin ».

Mme Tabet demande si « c’est à chaque CIQ de faire les recherches ? » évoquant le manque de temps. Mme Carta confirme qu’il doit s’agir d’informations factuelles et vérifiables, d’histoires qui rendent les quartiers vivants. Elle précise qu’il ne s’agit pas de se prendre au sérieux en singeant les historiens professionnels mais de raconter des histoires sans faire un livre d’Histoire.

Chaque CIQ sera le maître d’œuvre de ce travail qui doit être structuré en fonction de 3 axes : les bâtiments structurants (monuments, ponts, usine, etc …) , les infrastructures (route, chemin, sentiers, etc …) et les pratiques (ex : cultiver le vin à Château Gombert et le stocker rue des Vignerons puis de vendre sur le Vieux Port ; qui, comment, pourquoi, où ?).

Mme Carta annonce un décalage d’une année pour la vente du livre au Carré des Ecrivains. « Il va falloir faire un tour dans chaque CIQ qui peut apporter des éléments ». Il est finalement décidé de faire les choses en sens inverse, de placer ces éléments potentiels dans chaque période plutôt que de choisir une période pour y placer des éléments.

 

Journées européennes des métiers d’art 2016

Mme Carta présente les JEMA 2016 et évoque le fait qu’il existe une centaine de métiers d’art et que les gens ne le savent pas forcément. Elle insiste sur la nécessité de la mémoire et de la transmission, « d’apprendre les techniques anciennes pour créer de nouvelles belles choses ». Ces Journées européennes auront lieu les 1, 2 et 3 avril 2016. Pour faire mentir ceux qui estiment « qu’il ne se passe jamais rien à Marseille » le CIQ Haut Breteuil Paradis Ed. Rostand Rome a décider d’y participer pour la première fois et organise le 1er FORUM DES METIRERS D’ART. Les membres de la Commission sont invités à s’y rendre et à restituer ce qu’ils ont pensé des manifestations lors de la prochaine rencontre de la Commission. Mme Carta présente l’affiche nationale élaborée par le Ministère de la Culture et la Chambre des Métiers et propose de demander l’année prochaine à la Confédération, si elle souhaite que son logo y soit inséré. L’affiche de cette année est jointe au présent CR pour diffusion la plus large possible par mail et affichage.

 

AVAP

Un des membres a représenté   la Commission C&P à la seconde conférence de Mme Pellen qui présentait l’AVAP. Son exposé répétait celui de décembre, hormis sur un point. Elle a particulièrement insisté sur le patrimoine végétal et sur le fait que les parkings souterrains empêchent toute plantation.

Il est tout à fait désagréable que la confédération des CIQ ait été écartée de la CLAVAP. On ne peut pas parler de véritable concertation dans ce cas.

 

Mme Carta distribue des invitations pour le théâtre Montévidéo qui est situé dans son quartier et invite les autres membres de la commission à faire de même la prochaine fois.

 

Clôture de la réunion à 20h00.

 

Anne-Claude CARTA

Responsable de la Commission Culture et Patrimoine

 

_______________________________________________________________________________________________________________ 

  Réunion Commission Culture et Patrimoine Lundi 07 décembre 2015

 

 Présents : Mme Carta Anne-Claude, Mme Ciampoltrini Claude, Mme Jessel Marion, M. Levy Gérard, M. Liausson Saint-Hilaire Pierre-André, Mme Mordant Huguette, Mme Pieri Michèle, Mme Richet Béatrice, M. Rollandin Pierre, Mme Tabet Claude

Excusées : Mme Berrest Lucie, Mme Bonfils Nicole

 

 

Ouverture de la réunion à 18 h 30.

 

 

Ordre du jour :

  • L’AVAP de Marseille
  • Le partenariat avec le Musée d’Histoire de Marseille
  • La rédaction du livre

 

 

1- L’AVAP

La Communauté urbaine Marseille Provence Métropole a prescrit en décembre 2014, à la demande de la ville de Marseille, la mise en révision des Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) de Belsunce, du Panier, de Noailles-Canebière-Opéra-Thiers, de République-Joliette en vue de leur transformation en Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP), et arrêter les modalités de la concertation publique.

Ce nouveau dispositif de protection du patrimoine a pour ambition de développer une nouvelle approche de la gestion des territoires.

Il formalise pour le Centre de Marseille un projet urbain ambitieux, à la fois créatif et respectueux de ses racines historiques et des patrimoines de grande valeur de la Ville.

Il propose notamment une meilleure prise en compte des enjeux paysagers et environnementaux.

Durant toute la phase de concertation, des panneaux seront exposés dans les lieux suivants, avec la mise à disposition au public d’un dossier d’information accompagné d’un registre d’observations :

  • Au siège de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole au « Pharo »   58 Boulevard Charles Livon (13007)
  • En Mairie de Marseille à la délégation Générale de l’urbanisme, de l’Aménagement et de l’Habitat de la Ville de Marseille 40 rue Fauchier (13002)

Une première série de trois panneaux ainsi que les documents d’information présentant le périmètre de l’AVAP et les caractéristiques des espaces libres sont consultables dans les lieux de concertation précités.

L’AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine) est un nouveau plan de gestion du patrimoine, qui remplace les Zones de Protection du Patrimoine Urbain et Paysager (ZPPAUP). C’est une grande avancée car le périmètre de ce nouveau dispositif est 2 fois plus étendu que les 4 ZPPAUP réunies. Il englobe les quartiers centraux du XIXe siècle, de la rue Edmond Rostand au Boulevard Chave, Castellane, Baille, Longchamp… dont Mireille PELLEN, architecte du patrimoine et Responsable du projet est également spécialiste. EN plus du Plan Local d’Urbanisme (PLU) toute personne ayant un projet de construction doit prendre en compte l’AVAP, ce qui sera à la fois plus contraignant en terme de respect du patrimoine et plus souple en terme de délai de réponse des services (1 mois).

Une deuxième réunion publique de présentation de l’AVAP est programmée au Musée d’Histoire de Marseille le 23 février 2016 à 18h.

Avant cette date, la confédération des CIQ souhaite être officiellement associée à la phase concertation et faire partie du groupe de pilotage.

Il est proposé que la Confédération adresse une invitation à Mme Mireille PELLEN afin de programmer une réunion d’information à l’attention des CIQ, particulièrement de ceux qui participent activement à la Commission Culture et Patrimoine. Pour que cette réunion soit la plus constructive possible, il serait intéressant de lister les questions qu’on souhaiterait poser à Mireille PELLEN, idéalement avant fin janvier, afin qu’elle puisse y répondre.

Une participante souligne qu’il faudrait également inviter le Comité du Vieux Marseille à cette occasion.

 

 

2- PARTENARIAT AVEC LE MUSEE D’HISTOIRE DE MARSEILLE

Le conservateur M. VEDRINE a accueilli avec beaucoup d’intérêt la demande de partenariat sous la forme d’échanges entre des Présidents de CIQ soucieux de mieux connaître les racines et les atouts de leurs quartiers, la façon dont ils ont évolué à travers l’histoire (2 600 ans !) et la manière dont ils pourraient évoluer encore, au mieux de l’intérêt général de leurs habitants.

 

  1. VEDRINE accepte de mettre à la disposition de Confédération des CIQ :

- un fond documentaire exceptionnellement riche consultable sur rendez-vous

- un programme de conférences gratuites chaque mardi de 18h à 20h dans son auditorium de 200 places

- une présentation privée de l’ensemble le 26 janvier 2016 à 10h.

- une visite guidée privée de l’exposition temporaire « Marseille Cœur de Ville »

- son aide à la collecte de données pour la rédaction du livre « MEMOIRES D’AVENIR » et la vente de cet ouvrage à la boutique du Musée.

 

Afin de profiter pleinement de cette exposition, un fascicule intitulé « Regards » et fournit par le musée d’Histoire est diffusé à tous les membres de la Commission présents, afin de « se former les yeux » à l’avance, d’acquérir quelques connaissances des modèles architecturaux ». Il explique par exemple comment dater les façades marseillaises et donne un lexique qui permettra également de se former à un vocabulaire précis (chapiteau, fronton, cariatides travées, corniche, etc.).

 

 

3- LE LIVRE « MEMOIRES D’AVENIR - 2016 »

Le titre est validé à un détail près : MEMOIRES D’AVENIR ou DES MEMOIRES POUR UN AVENIR

Cet ouvrage devrait être rédigé avec le concours de Mme Régine ZOHAR, sous réserve que son devis soit accepté par le Bureau et le CA.

 

 

 

Les CIQ qui se sont inscrits pour y participer sont :

  • Château Gombert (Pierre Rollandin)
  • St Mauront (Claude Tabet)
  • Bourse Belsunce (Claude Ciampoltrini et Pierre-André Liausson)
  • Pharo Catalans (Marion Jessel)
  • Chave Camas (Huguette Mordant)
  • Saint Just (Michèle Pieri)
  • Haut Breteuil Paradis Edmond Rostand Rome
  • La Cayolle (Nicole Bonfils)A l’unanimité, les présents ont exprimé le fait que le point emblématique et fondateur de la ville est le Vieux Port.  
  • Les CIQ sont invités pour la prochaine réunion à collecter les éléments qu’ils entendent faire figurer dans ce livre pour y démontrer à la fois leur appartenance à l’histoire de Marseille, époque par époque, et leur identité actuelle, telle qu’ils souhaiteraient la mettre en évidence de la manière la plus constructive possible. IL est demandé à minima des plans ou extrait de cartes anciennes pour axer chaque album de quartier sur 3 points principaux qui changent et évoluent en fonction des époques :
  • Le Journal de visite du Musée d’Histoire de Marseille, à la fois synthétique et scientifiquement inattaquable pourrait servir de référence de base. En effet, il offre une chronologie de Marseille, par tranche de 500 à 1000 ans, depuis l’an - 60 000 à aujourd’hui et apporterait de la crédibilité à l’ouvrage.
  •  
  • Les éléments structurants (marché, place, monument, église, centre commercial, fortification, mer…)
  • Les accès par rapport aux autres quartiers et au centre-ville (ruelles, chemins, autoroutes, boulevard…)
  • Les pratiques (pêche, usines, hôtels particuliers, bastides…)L’ensemble peut prendre la forme d’un grand carton dans lequel Mme ZOHAR pourra « fouiller » à loisir pour trouver la matière nécessaire à son travail, en plus des entretiens.  Anne-Claude CARTA 
  • Responsable de la Commission Culture et Patrimoine
  •  
  • Clôture de la réunion à 20h00.
  •  
  •  

 

_____________________________________________________________________________________________

 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 5 OCTOBRE 2015

Présents : Mme Andréis Brigitte, Mme Berrest Lucie, Mme Bonfils Nicole, Mme Carta Anne-Claude, Mme Ciampoltrini Claude, Mlle D’Angelis Monique, Mme Houdayer Adeline, M. Laurens Gilbert, Mme Martzel Françoise, Mme Mordant Huguette, Mme Nicolas Marie-Claire, Mme Pasternak Régine, M. Rollandin Pierre, Mme Tabet Claude

 

 

Début de la réunion 18 heures 30.

Après que chaque présent se soit brièvement présenté, une feuille de présence a circulé puis les points suivant ont été abordés et validés par les présents :

1 – les spectacles labellisés « Label Culture et Patrimoine »

2 - les courriers adressés par la commission Culture et Patrimoine aux Maires et aux CIQ

3_ les rendez-vous à diffuser aux CIQ (rencontres, visites, etc…)

4- le site @de la Confédération

5- les albums de quartier

6 - les suggestions des présents

 

 

1 – LE LOGO « LABEL CULTURE & PATRIMOINE »

 

Rappel : le logo affiché dans les locaux de la Confédération sera présent sur les affiches des spectacles labellisés pour promouvoir l’image des CIQ.

Les membres présents de la Commission C&P ont reçu la copie du courrier à diffuser aux directeurs des lieux de spectacles des leurs quartiers (dotés d’une billetterie). Ceci permettra de constituer un catalogue de partenaires pour la saison d’hiver.

 

 

2 – LE COURRIER

 

  1. a) le courrier officiel a été diffusé par mail en juillet à tous les Maires (Marseille, Mairies de secteur et communes environnantes y compris Aix et Salon) pour leur présenter la Commission Culture et Patrimoine et les inviter à prendre contact.

Devant le peu de réponses, il est convenu de concentrer le texte pour une lecture plus « rapide » avant de le renvoyer une troisième fois avec copie aux élus délégués à la culture ainsi qu’aux présidents des CIQ présents ou représentés.

 

  1. b) un courrier officiel a été adressé   par la Confédération à tous les Présidents de CIQ (Marseille, Mairies de secteur et communes environnantes y compris Aix et Salon) pour présenter la Commission C&P et les inviter à prendre contact et/ou assister aux futures commissions qui ont lieu le 1er lundi du mois à 18h30 au siège de la Confédération.

Il est convenu de récidiver une deuxième fois dans les meilleurs délais.

 

     2.c) La Mairie du 9/10 propose à la Commission de rédiger une offre de partenariat à l’attention des producteurs désirant louer un lieu culturel municipal. Ce document serait remis par la Mairie aux producteurs dans le dossier de location de salle de spectacle.

 

     2.d) M. Pierre SAUVAGEOT, directeur du centre national de création LIEUX PUBLICS prépare un projet de galeries d’art à ciel ouvert en lien avec les collections du MUCEEM. La commission C&P invite M. SAUVAGEOT à présenter son projet aux CIQ présents pour qu’ils en retirent tous les bénéfices pour les habitants de leurs quartiers (fréquentation touristique, entretien, réparation, éclairage …) le 2 novembre 2015 à 18h30.

 

 

3 – LES RENDEZ-VOUS A DIFFUSER PAR LA CONFEDERATION

  1. Spectacles labellisés :

En attente de proposition

 

  1. Visite privée de lieux culturels partenaires à diffuser :

b1/ visite du théâtre LE GYMNASE : en attente de confirmation

b2/ visite Comité du Vieux Marseille : en attente de confirmation

b3/ visite Atelier du Patrimoine : en attente de confirmation

b4/ visite Académie de Marseille : en attente de confirmation

b5/ visite Musée du Vieux Marseille : en attente de confirmation

 

 

4 – LA DIFFUSION DES INFORMATIONS

 

RAPPEL

4.1) En tant que vitrine de la Confédération, il est constructif que de nombreux adhérents se connectent au site internet. Les   Présidents des CIQ sont régulièrement informés qu’ils y trouveront un lien direct aux billetteries à un tarif préférentiel CIQ.

 

4.2) Il est proposé à tous les CIQ de mentionner sur leurs bulletins d’adhésion ou leurs cartes d’adhérents la phrase suivante : « l’adhésion au CIQ permet de bénéficier d’un tarif réduit sur les spectacles labellisés par la Confédération »

 

 

5 – LES ALBUMS DE QUARTIER

 

5.1) Les présidents de CIQ présents qui souhaitent que leurs sites internet soient ajoutés à la liste dans la rubrique « Album de Quartier » ont rempli la liste distincte (jointe au présent CR) qui est remise à Philippe YZOMBARD, webmaster officiel de la Confédération.

 

5.2) Il est demandé aux CIQ candidats souhaitant travailler au livre « MEMOIRES d’AVENIR » de réunir les éléments dont ils disposent (dessins, cartes, anecdotes, portraits, contes, ... pour rendre l’identité de leur quartier la plus exacte et vivante passible.

Rappel / L’objectif est de présenter une douzaine de quartiers (avec l’assistance d’un écrivain professionnel) pour le Carré des Ecrivains Marseillais d’octobre 2016.

 

5.3) La confédération des CIQ de Marseille souhaite se doter d’un fond documentaire relatif à la culture et au patrimoine : les CIQ sont invités à collecter les documents qui leur semblent de nature à l’alimenter (quelle que soit la forme, textes ou illustrations, papier ou numérique) et les présenter lors des réunions de la commission.

 

5.4) Le partenariat avec le Comité du Vieux Marseille était très attendu. La charte qui lie les deux institutions a été signée le 17 septembre 2015. Faute de temps, le commentaire de ce texte est reporté à la prochaine commission.

 

 

6 – LES SORTIES PROPOSEES

 

6.1/ La visite privée de l’Atelier du Patrimoine est proposée. La Présidente du CIQ invitant (BOURSE BELSUNCE) se charge de demander les disponibilités de M. DROCOURT.

(date à confirmer)

 

6.2/ La visite privée du Musée d’histoire de Marseille est proposée.

La Présidente du CIQ (BOURSE BELSUNCE) invitant se charge de demander les disponibilités au conservateur (date à confirmer).

 

 

7- LES INTERVENTIONS DES PRESENTS

 

Tour de table : afin de faire connaissance, chacun est prié de se présenter et décrire son quartier puis donner son avis à propos de la lettre adressée aux élus et les termes du projet de charte :

  1. Pierre Rollandin de Château-Gombert est vice-président du CIQ et responsable du site internet. Il estime que la lettre est claire. Il précise qu’il souhaite recevoir la lettre par mail pour pousser à la mairie. Cette proposition est adoptée à l’unanimité.

Mme Françoise Martzel de St Mitre, décrit son quartier comme un ancien quartier agricole, aujourd’hui constitué de lotissements semi-résidentiels. Le lycée Antonin Arthaud possède une artothèque. Elle estime que la proposition de M. Rollandin concernant la lettre est une bonne proposition.

Mme Marie-Claire Nicolas du CIQ Rive-Neuve St Victor souhaite que le courrier soit envoyé à M. Perez.

 

 

Mme Brigitte Andréis, également du CIQ Rive-Neuve St Victor, précise que le quartier est chargé d’histoire (renvoi au livre de Jacques Laffite) et souligne d’une part que le quartier est non-classé, d’autre part le partenariat avec le comité du Vieux Marseille.

Mme Anne-Claude Carta informe qu’une stagiaire dédiée à la Culture et au patrimoine pour 4 mois, doit lui faire parvenir un grand plan de la ville.

Mme Régine Pasternak du CIQ Rive-Neuve St Victor, interpelle l’assemblée sur le devenir de la savonnerie. 6 mois seulement sont accordés aux archéologues avant de construire. On lui précise que c’est la loi, qu’il s’agit d’archéologie préventive. Il est interdit de faire des fondations destructives afin de ne pas abîmer les sous-sols pour les générations à venir.

Il est difficile de lutter contre la pression foncière, mais il est nécessaire de résister, cela a amené Vinci à vouloir négocier souligne un participant.

Mme Claude Tabet du CIQ St Mauront, indique que la lettre a été prise pour une demande de subvention. En effet, on lui a répondu qu’il n’y avait pas d’argent.

Mme Claude Ciampoltrini du CIQ de Belsunce, est particulièrement intéressée par le patrimoine du Musée de l’Histoire de Marseille. Elle regrette la difficulté à entrer en relation avec M. Drocourt. Elle propose la mise en place d’une réunion cadrée sur un quartier avec M. Drocourt, ou une conférence dans ses locaux (utilisation des cartes-maquettes) à l’Atelier du Patrimoine.

Mme Anne-Claude Carta confirme que cela serait une bonne façon de s’habituer à s’y rendre en cas de doute et de nécessité d’entamer des vérifications, il s’agit d’un service public, on peut y accéder librement pour s’y informer. M. Drocourt serait possiblement à la retraite aujourd’hui, mais en tant que passionné d’histoire, il serait sans doute ravi de pouvoir continuer à donner des conférences. Il est proposé d’essayer de mettre en place une réunion délocalisée avant Noël.

Par ailleurs, Mme Claude Ciampoltrini souligne que d’après le maire de secteur Mme Bernasconi, il n’y a pas de lieu de spectacle avec billetterie payante sur le quartier. Il y a en revanche une bibliothèque et médiathèque, ainsi qu’un théâtre à connaître : le théâtre de l’œuvre.

Mme Anne-Claude Carta pense qu’une visite commentée du Musée de l’Histoire serait intéressante et propose aux participants éventuels de caler une date un samedi ou dimanche, puis de s’inscrire auprès du secrétariat de la Confédération.

Il est souhaitable, précise-t-elle, d’informer les présidents des CIQ comme les personnes présentes lors de la Commission Culture et Patrimoine.

 

 

 

 

Mme Lucie Berrest propose que tous les mails soient entrés sur le site, dans la rubrique « Musée » via « Commission Culture », afin que chacun reçoive les informations liées à la rubrique.

Cette proposition est adoptée à l’unanimité et Mme Anne-Claude Carta insiste sur l’importance de relayer ce qui se passe en Commission, dans les CIQ.

Mme Nicole Bonfils du CIQ les Hauts de Mazargues, évoque l’inauguration du Square Edmond Rostand par M. Gaudin mardi. Elle rappelle que l’identité de son quartier est liée au Grand Arenas, sur le chemin de Sormiou, ancien camp de réfugiés de transition et œuvre de  Fernand Pouillon . Cela évoque la Résistance mais bâtit aussi sur l’avenir. Mme Nicole Bonfils définit son quartier comme cosmopolite, « mais où les gens vivent bien ensemble malgré les différences cultuelles et culturelles et grâce à un trait d’union important : la nature très présente dans son quartier et au cœur de la culture des habitants.

Mlle Monique D’Angelis du CIQ des Hauts de Breteuil, est passionnée par la culture et l’histoire de son quartier. Le CIQ Haut-Breteuil Paradis Edmond Rostand Rome a créé une randonnée urbaine de « de Castellane à la Bonne Mère par les Traviolles de Marseille ». Ce cheminement piéton est jalonné de 20 étapes se visite en 2h30. On en trouve le trajet sur le site de la mairie ainsi que le plan à l’Office du Tourisme. Il serait souhaitable de pouvoir en traduire les étapes et explications en 10 langues, un appel à d’éventuels traducteurs est lancé.

Mme Anne-Claude Carta précise que la création de ce chemin a permis un meilleur entretien   des Traviolles (ruelles étroites et sinueuses) par la CUM, de faire la promotion du quartier, d’attirer des aménagements, ce qui permet l’installation de commerces, etc…. Cette spirale conduit tout naturellement à plus de sécurité et un cadre de vie amélioré dans l’intérêt de tous. C’est ce à quoi le CIQ doit tendre en permanence.

Mme Huguette Mordant du CIQ Baille, rappelle qu’il s’agit d’un ancien quartier industriel qui a maintenant des parcs partout (Henri Favre, l’inventeur du premier hydravion, Fernandel etc.). Toute l’histoire est remplacée par des plaques. L’Elue déléguée à l’Opéra est la remplaçante de Mme Humbert et le maire Bruno Gilles.

Mme Adeline Houdayer du CIQ St Charles, précise que le quartier est en restructuration. Elle constate qu’il s’agit d’un quartier bénéficiant d’une forte diversité, avec une population défavorisée qui tire le quartier vers le bas. Le CRDP, derrière Korsec, sera prochainement inauguré. Le budget est en suspens pour le quartier.

Mme Anne-Claude Carta recommande de ne pas attendre que les plans des travaux soient tracés et de passer directement par les mairies de secteurs pour concertation.

  1. Gilbert Laurens du CIQ St Victor, présente son quartier comme un quartier d’abbayes, avec St Laurent, St Jean, St Nicolas… Un projet de chemin est en cours de réflexion. Un des gros problèmes actuels est la construction éventuelle de 120 logements sur le bd de la Corderie devant le dernier vestige des remparts de Marseille. Un recours a été déposé au Tribunal Administratif. L’avocat est maître Benoît Candon. La procédure est en cours.

              

   
   

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 6 JUILLET 2015

   
   

Début de la réunion 18 heures 30.

Après que chaque présent se soit brièvement présenté, une feuille de présence a circulé

puis les points suivant ont été abordés et validés par les présents :

1 – les spectacles labellisés « Label Culture et Patrimoine »

2 - les courriers adressés par la commission Culture et Patrimoine aux Maires et aux CIQ

3_ les rendez-vous à diffuser aux CIQ (rencontres, visites, etc …)

4- le site @de la Confédération

5- les albums de quartier

6 - les suggestions des présents (ou excusés)

1 – LE LOGO « LABEL CULTURE & PATRIMOINE »

Rappel : le logo sera présent sur les affiches des spectacles labellisés ; il est désormais

affiché dans les locaux de la Confédération de manière à devenir familier aux présidents

des CIQ, ainsi que les affiches des spectacles si possible dédicacées par les artistes.

Les membres présents de la Commission C&P ont reçu un courrier type (offre de partenariat)

à remettre au directeur de lieu ou au producteur de leur choix, ainsi qu’une grille

d’évaluation. Ceci permettra d’augmenter les propositions de spectacles labellisés pour la

rentrée et la saison d’hiver.

2 – LE COURRIER

  1. a) le courrier officiel a été diffusé à tous les Maires (Marseille, Mairies de secteur et

communes environnantes y compris Aix et Salon) pour leur présenter la Commission

Culture et Patrimoine et les inviter à prendre contact avec la commission C&P.

Seulement deux mairies ont répondu : Marseille 9/10 et Aix en Provence.

Il est convenu de récidiver en envoyant le même courrier une deuxième fois.

  1. b) un courrier officiel a été adressé par la Confédération à tous les Présidents de

CIQ (Marseille, Mairies de secteur et communes environnantes y compris Aix et Salon))

pour présenter la Commission C&P, les inviter à prendre contact et/ou assister aux futures

commissions qui ont lieu le 1er lundi du mois à 18h30 au siège de la Confédération.

Il est convenu de récidiver en envoyant le même courrier une deuxième fois.

2.c) M. Pierre SAUVAGEOT, directeur du centre national de création LIEUX PUBLICS

prépare un projet de galeries d’art à ciel ouvert en lien avec les collections du MUCEEM. LA

commission C&P propose que M. SAUVAGEOT présente son projet aux CIQ concernés pour

qu’ils en retirent tous les bénéfices pour les habitants de leurs quartiers (fréquentation touristique,

entretien, réparation, éclairage …). Les arrondissements concernés sont le 13, le

14, le 15 et le 16eme. La date de la présentation sera fixée dans les meilleurs délais

par le Bureau de la Confédération et les CIQ concernés en seront informés.

COMMISSION CULTURE ET PATRIMOINE

Confédération Générale des Comités d’Intérêt de

Quartier de Marseille et des Communes voisines

3 – LES RENDEZ-VOUS A DIFFUSER PAR LA CONFEDERATION

  1. a) Spectacles labellisés à diffuser :

Les spectacles suivants sont en ligne. le 11 et le 16 juillet 2015, spectacles de danse au

Silo, dans le cadre du FESTIVAL de MARSEILLE

- le 8 et le 11 aout 2015, FAUST au théâtre de verdure de Gémenos.

L’information pourrait être diffusée une nouvelle fois à tous les présidents de CIQ.

  1. b) Invitation à visite privée de lieux culturels partenaires à diffuser :

b1/ La visite du théâtre LE GYMNASE est annulée et reportée en septembre.

b2/ A l’occasion de la signature de la charte de partenariat avec le Comité du Vieux Marseille,

il est proposé que la commission puisse se délocaliser exceptionnellement dans

leurs locaux pour une rencontre.

4 – LA DIFFUSION DES INFORMATIONS

4.1) En tant que vitrine de la Confédération, il est constructif que de nombreux adhérents

se connectent au site internet. C’est la raison pour laquelle il faut continuer à informer les

Présidents des CIQ que les nouveaux spectacles labellisés s’y trouvent avec un lien

direct aux billetteries.

4.2) Il est proposé à tous les présidents des CIQ de mentionner sur leurs bulletins

d’adhésion ou leurs cartes d’adhérents la phrase suivante : « l’adhésion au CIQ permet

de bénéficier d’un tarif réduit sur tous les spectacles labélisés par la Confédération

Générale des CIQ ».

5 – LES ALBUMS DE QUARTIER

5.1) les présidents de CIQ présents qui souhaitent que leurs site internet soient ajoutés à

la liste dans la rubrique « Album de Quartier » doivent en faire la demande par mail à

Anne qui en dressera la liste pour la prochaine commission.

Il est demandé à M. YZOMBARD créer un lien vivant avec sites ou blogs de ces CIQ

5.2) il est demandé pour la prochaine réunion de septembre de rédiger un texte de 2 pages

maximum relatif à son quartier (histoire, portrait, etc …). La collecte des ces textes,

donnera lieu à un premier recueil, suite du livre des 90 ans. Le titre « Mémoires

d’avenirs » a est validé par la commission. L’objectif est de présenter une douzaine de textes

(remaniés et harmonisés par Mme. ZOHAR) au Carré des Ecrivains Marseillais d’octobre

au centre Bourse. A vos plumes !

5.3) La confédération des CIQ de Marseille commence à se doter d’un fond documentaire :

les parutions de l’Atelier du Patrimoine sont diffusées aux présents.

Il est demandé à M. YZOMBARD de mettre en ligne le règlement départemental

relatif aux devantures commerciales en annexe du PLU.

5.4) le partenariat avec le Comité du Vieux Marseille est très attendu. Un partenariat avec

l’Académie de Marseille est sans doute possible. Dans chaque institution, un référent devrait

être désigné pour être facilement joignable au moins par courriel.

6 – LES SUGGESTIONS DES PRESENTS

A partir de septembre il sera proposé un calendrier de conférences et d’invités, distinct des

commissions, ce qui nous amènera à nous réunir plus souvent.

Fin de la réunion 20 heures 30

Prochaine réunion de la commission CULTURE & PATRIMOINE

le 7 septembre 2015 à 18heure 30

Siège de la Confédération des CIQ - 24, bd Garibaldi – 13001 Marseille

 

 

COMPTE RENDUDE LA REUNION DU 2 JUIN     2015

 

Début de la réunion 18 heures 30.

Après que chaque présent se soit brièvement présenté,  une feuille de présence a circulé puis les points suivant ont été abordés et validés par les présents :

1  – le logo « Label Culture et Patrimoine »

2  - les  courriers à  adresser  par la commission Culture et Patrimoine 3_ les rendez-vous à diffuser aux CIQ

4- le site @de la Confédération 5- les albums de quartier

6 - les suggestions des présents (ou excusés)

 

 

1  – LE LOGO « LABEL CULTURE & PATRIMOINE »

Ce logo est présent sur les affiches des spectacles labellisés : il est désormais affiché dans les locaux de la Confédération de manière à devenir familier aux présidents des CIQ.

 

 

2  – LES COURRIERS

a)  le courrier officiel est en cours de diffusion à tous les Maires (Marseille, Mairies de secteur et communes environnantes y compris Aix et Salon) pour présenter la Commission Culture et Patrimoine et les inviter à prendre contact avec la commission C&P .

b)  un courrier officiel  sera rapidement adressé   par la commission Culture et Patri- moine à tous les Présidents de CIQ (Marseille , Mairies de secteur et communes environ- nantes y compris Aix et Salon)) pour présenter la Commission Culture et Patrimoine , les inviter à prendre contact et/ou assister aux futures commissions qui ont lieu le 1er lundi du mois au siège de la Confédération.

 

 

3  – LES RENDEZ-VOUS A DIFFUSER PAR LA CONFEDERATION

 

a)   Spectacles labellisés à diffuser :

-        le 11 et le 16 juillet 2015, spectacles de danse au Silo, dans le cadre du FESTIVAL de MARSEILLE

-        le 8 et le 11 aout 2015, FAUST au théâtre de verdure de Gémenos.

c)  invitation à visite privée de lieux culturels partenaires à diffuser :

Les 17 juillet 2015 à 17h30, visite privée  du théâtre Le Gymnase à Marseille (véritable théâtre à l’italienne XVIIIeme siècle). – inscriptions auprès de Anne à la confédération.

 

4  – LA DIFFUSION DES INFORMATIONS

1)  En tant que vitrine de la Confédération, il est indispensable que le site internet de la confédération propose également  les spectacles labellisés. Par l’onglet CULTURE et PA- TRIMOINE une arborescence en deux colonnes (Culture et Patrimoine)  est actée par la Commission. Il est demandé à M. YZOMBARD de mettre en ligne  les nouveaux spec- tacles labellisés et créer un lien vivant avec leurs billetteries respectives.

2)  Les  affiches papier et flyers des spectacles labellisés qui porteront le logo C&P se- ront déposés à la confédération, mis en évidence et  à la disposition de tous les Présidents de CIQ pour affichage dans les Tempo.

Rappel -   la mention relative aux réductions pour les adhérents des CIQ devrait figurer sur les bulletins d’adhésion.

 

– LES ALBUMS DE QUARTIER

1) les présidents de CIQ présents souhaitent que leurs CIQ soient ajoutés à la liste dans la rubrique  « Album de Quartier ».

Il est demandé à M. YZOMBARD créer un lien vivant avec sites ou blogs de ces CIQ

1)  Les présidents des CIQ présents ont longuement débattu autour du concept d’album de quartier afin de se l’approprier chacun à leur manière.

Les identités de quartier qui sont apparues ensuite sont d’une grande richesse :

-Quartier commerçant

-Quartier historique

-Quartier résidentiel en balcon

-Quartier ouvrier

-  Quartier militaire Etc …

2)  il est demandé pour la prochaine réunion de juillet de coucher sur papier un texte de 2 pages max relatif à son quartier (lieux, personnages, etc …). La collecte des ces textes, donnera lieu à un premier recueil , suit du livre des 90 ans. Le titre pourrait être « Mémoi- res d’avenirs » sous réserve d’autres propositions.

3)  Il est indispensable  que la confédération des CIQ de Marseille soit destinataire au moins de la revue culturelle de Marseille et des parutions du Comité du Vieux Marseille.

4)  le partenariat avec le Comité du Vieux Marseille est très attendu. Un partenariat avec l’Académie de Marseille est sans doute possible. La commission se constituerait ainsi un fond documentaire très riche et bien référencé  pour fonder ses dires et ses écrits.

 

6  – LES SUGGESTIONS DES PRESENTS

-     à partir de septembre il serait très intéressant de programmer des intervenions sous la forme de courtes conférences pour mettre à l’honneur chaque quartier en fonction de son identité propre.

-     il est proposé de mettre en ligne la  plaquette du SDAP relative aux règles à respecter en matière de devantures commerciales au même titre que le PLU.

 

Fin de la réunion 20 heures .

 

             

   
   

Prochaine réunion de la     commission CULTURE & PATRIMOINE le 6 juillet 2015 à 18heure 30

   

Siège     de la Confédération des CIQ - 24, bd Garibaldi – 13001 Marseille